L’ambition générale poursuivie par le projet mobilité est d’amener la population à utiliser plus régulièrement le vélo pour se déplacer.

Aujourd’hui, les effets négatifs qu’induisent l’utilisation excessive de l’automobile ne nous laissent plus indifférent, le réchauffement climatique global, l’instabilité du prix des carburants, les encombrements quotidiens sur la route mais aussi le déclin de la convivialité sont une réalité.
Même les villages et les petits centres urbanisés ne sont pas exempts de problèmes d’encombrement à certaines heures de la journée.

Malgré un relief de plateau plus qu’adéquat et un potentiel indéniable, les alternatives dites « douces » restent encore marginales en Hesbaye.