Le GAL Jesuishesbignon.be recrute un(e) chargé(e) de mission ‘Mobilité’ pour poursuivre le développement du projet «Je pédale pour ma forme en sécurité»

Description générale

Le projet «Je pédale pour ma forme en sécurité» mené par le GAL depuis 2017, consiste au développement d’une mobilité cyclable en Hesbaye liégeoise. Il se construit autour de 2 axes de travail interdépendants et complémentaires à savoir :

  • La mise en place d’un réseau Vélo Utile  structurant à l’échelle des 11 communes du GAL (Amay, Berloz, Donceel, Faimes, Fexhe-le-Haut-Clocher, Geer, Oreye, Remicourt, Verlaine, Villers-le-Bouillet, Waremme);
  • La promotion de ce réseau et la mise en place d’actions de sensibilisation et de remise en selle des habitants.

Certaines actions nécessiteront la recherche de subsides complémentaires .

Description de la mission

Mise en place d’un réseau « Vélo Utile »

A ce stade du projet, une première ébauche du réseau a été dessinée en concertation avec les communes (voir Carte Umap)

Afin de mener cet objectif à terme, le/la chargé(e) de mission devra :

  • Recruter, coordonner et accompagner le travail d’un bureau d’experts en mobilité cyclable (mission de consultance) qui devra :
    • Challenger et harmoniser la cohérence transversale et régionale de l’ébauche du réseau « vélo utile » avec les 11 communes et avec des experts régionaux (SNCB, SRWT, Ravel, etc.) ;
    • Proposer une cartographie pédagogique et incitant la remise en selle des citoyens dans leurs déplacements quotidiens ;
    • Identifier avec les communes les carrefours-clés à baliser et définir le balisage à y installer en accord avec les politiques de balisage régionales.
    • Définir objectivement avec les communes le concept de points noirs et répertorier tous ceux se trouvant sur le réseau « Vélo Utile ». Pour chacun d’eux, (si aucun parcours d’évitement n’est possible), définir une signalisation adéquate et aux normes régionales à aménager sur le point noir pour guider le cycliste de la façon la plus sécurisée possible dans le passage du point noir. Et enfin, fournir une recommandation concrète (schéma d’aménagement) à la commune pour réaménager ultérieurement l’endroit pour supprimer concrètement le point noir.
  • Pour le balisage, différentes sources de financements devront être sollicitées/suivies. A ce stade, une demande a été introduite à Liège Europe Métropole (LEM) en septembre 2020 pour le financement du balisage « léger » et pour la signalisation des points noirs.

Promotion du réseau et remise en selle

Le/la chargé(e) de mission mobilité devra coordonner et animer les actions de promotion du réseau vélo utile, ainsi que les actions de sensibilisation à la remise en selle des citoyens dans leurs déplacements quotidiens :

  • Promotion de l’atelier mobile : Le chargé de mission veillera à la bonne utilisation du vélo cargo chargé de petites réparations lors des différents événements de sensibilisation.
  • Programme « Je pédale pour ma forme – JPPMF » : Depuis le début du projet, le GAL a mis en place avec succès un programme de formation JPPMF visant à remettre en 8 semaines des personnes en selle en toute sécurité. Le chargé de mission veillera à transmettre les compétences d’organisation des sessions JPPMF aux communes, aux centres sportifs, et éventuellement à d’autres repreneurs potentiels afin d’assurer la pérennité de cette expérience très concluante.
  • Campagne de promotion du réseau « Vélo Utile » : une fois les cartes du nouveau réseau « vélo utile » finalisées en version électronique et papier, le chargé de mission mènera des campagnes de promotion du réseau sur tout le territoire et sur les réseaux sociaux. Il veillera à la distribution des cartes papier.
  • Ambassadeurs du réseau « Vélo Utile » : Le chargé de mission mettra en place un système de parrainage du réseau « Vélo Utile ». Les ambassadeurs relaieront aux communes les problématiques qu’ils auront identifié sur le réseau (FixmyStreet, Betterstreet, mail, etc.)
  • « Je pédale au quotidien » : cette action visera à promouvoir le réseau « Vélo Utile » auprès des entreprises du territoire. En collaboration avec les mobility manager des entreprises ou des zones d’activités économiques, le chargé de mission organisera l’accompagnement/le coaching de travailleurs dans leurs déplacements domiciles travail via des conseils pratiques individualisés.
  • Challenge mobilité : Les challenges mobilité sont des événements durant lesquels les citoyens comptabilisent, grâce à une application, des points pour chaque trajet effectué avec un mode de transport dit « doux ». Plus le transport est bénéfique pour l’environnement, plus les points augmentent. En collaboration avec le chargé de mission Smart Ruralité et le GAL Culturalité, le chargé de mission organisera un ou deux challenges par an. Il sera plus particulièrement en charge de l’animation et de la communication du projet. Après une première expérience tous publics, le GAL étudiera avec ses partenaires le potentiel d’un challenge mobilité pour les écoles secondaires et supérieures.
  • « Je teste et j’adopte » : Le chargé de mission étudiera les possibilités d’organiser d’éventuels partenariats sur le territoire pour mener des actions de sensibilisation durant lesquelles les citoyens pourront tester concrètement des vélos électriques, des vélos cargos ou d’autres types de véhicule de type trottinettes électriques, vélo rikshaw, etc. r
  • Autres actions : Dans le respect de la fiche-projet et des budgets, le chargé de mission développera éventuellement d’autres actions issues de différentes collaborations (Gracq, autre GAL, etc.) et suivra le développement des actions de mobilité cyclables des 11 communes.

Connaissances et compétences requises

  • Vous êtes attaché au monde rural et sensibilisé à la problématique de la mobilité et du vélo, et vous en connaissez les enjeux ;
  • Vous connaissez les acteurs locaux et régionaux en rapport avec les thématiques traitées ;
  • Vous avez de l’expérience et la maîtrise en gestion de projets ;
  • Vous êtes capable d’identifier et de mobiliser des ressources locales, fédérer et animer un réseau de partenaires ;
  • Vous êtes proactif, vous faites preuve d’autonomie dans votre fonctionnement et vous êtes bon planificateur,
  • Vous avez un esprit de synthèse, le sens de l’organisation et du travail en équipe ;
  • Vous maîtrisez le travail administratif, vous savez gérer un budget, vous avez de bonnes aptitudes rédactionnelles ;
  • En  informatique, vous maîtrisez la suite Office (ou équivalent), vous êtes à l’aise avec les réseaux sociaux, vous pouvez gérer  le contenu d’une newsletter ou d’une page Web, etc.
  • Vous maîtrisez les outils cartographiques (Arc GIS, Q-GIS, Umap…),
  • Vous êtes capable de partager expériences et bonnes pratiques au sein du réseau des GAL wallons et européen
  • Vous disposez d’un permis de conduire et d’un véhicule personnel,
  • La connaissance du néerlandais est un atout.

Niveau d’études et expériences

Master ou Bac pouvant justifier une expérience probante en lien avec la fonction.

Les formations de conseiller en mobilité, d’animateur ou d’éducateur ou des formations de type pédagogique constituent un bagage utile.

La pratique régulière du vélo à des fins de loisirs ou de déplacements ou une sensibilité aux modes de déplacements doux sont des atouts

Nous vous proposons

  • Un projet motivant, au sein d’une sympathique petite équipe pluridisciplinaire,
  • Un travail à 4/5ème,
  • Un CDI pour une mission liée à la durée des financements LEADER,
  • Un salaire correspondant au barème de la commission paritaire de la Région Wallonne CP 329.02, échelon 4.1 ou 4.2 selon diplôme,
  • Horaire : à convenir, horaire flexible avec prestations occasionnelles en soirée et le week-end,
  • Lieu de travail : GAL Jesuishesbignon.be, rue de la Fontaine 1 à GEER.
  • Missions régulières sur le territoire du GAL, activités ponctuelles d’échanges, séminaires et formations en Wallonie.

Procédure de sélection:

C.V. et lettre de motivation sont à envoyer avec la mention « recrutement GAL mobilité » pour le 25 mars 2021 au plus tard, à l’adresse suivante : fabienne.nyssen@jesuishesbignon.be

Après une phase de présélection sur base des dossiers, une épreuve sera organisée à distance et les candidats sélectionnés seront invités à participer à un entretien oral début avril 2021. Engagement le plus rapidement possible.