Article Newsletter – février 2019

 

À l’heure actuelle, moins 10% des céréales cultivées en Wallonie sont destinées à l’alimentation humaine (la majorité de ces céréales partent pour l’alimentation animale ou pour la production d’agro-carburants). Les prix de ces céréales sont décidés au niveau mondial, de sorte que l’agriculteur n’a plus aucun pouvoir sur son produit et devienne totalement dépendant. Afin d’inverser cette tendance, le projet « Cultivons la diversité » a pour objectif la création de filière céréales à destination de l’alimentation humaine et en circuits-courts.

Dans ce cadre, 4 agriculteurs et agricultrices du territoire ont planté différentes variétés de froment, d’épeautre et de seigle, afin de pouvoir produire de la farine locale. Ces variétés ont été choisies pour leur qualité de grain, leur adaptation au territoire et leurs qualités environnementales. Parmi ces 4 agriculteurs, les fermes Gathy et Schalenbourg produisent déjà de la farine de froment et d’épeautre cette année. Les grains, produits en agriculture raisonnée (c’est-à-dire en limitant au maximum l’utilisation d’intrants chimiques et de produits phytosanitaires), sont moulus au moulin de Montigny (à Héron), et la farine ainsi produite est commercialisée soit aux boulangers, soit directement aux consommateurs. Ces farines sont actuellement disponibles dans les magasins à la ferme des 2 producteurs (à Haneffe et Acosse), au Delhaize de Verlaine et sur la plateforme de distribution de produit locaux Hesbicoop.

En parallèle à cette filière, différents essais sont menés avec les centre de recherches agronomiques de la province de Liège et de Gembloux afin de tester d’autres variétés, notamment du petit épeautre (une ancienne variété très pauvre en gluten) et du blé dur (utilisé pour faire de la semoule de blé dur, l’un des principaux ingrédients dans la confection des pâtes).

 

 

Bientôt un Hall Relais Agricole sur le territoire !

 

Le GAL Jesuishesbignon.be a répondu à l’appel à projet lancé par la Wallonie en septembre 2018 afin d’obtenir une subvention pour la construction d’un hall de stockage, triage, mouture sur meule de pierre et ensachage de farine. Mi-mars 2019, la nouvelle est tombée : notre projet a été sélectionné par la région wallonne et sera subventionné à raison de 200 000€ ! Ce qui annonce de bonnes perspectives pour l’avenir !

Ce Hall relais permettra aux agriculteurs du territoire de pouvoir stocker et moudre les céréales produites sur leur ferme, et de vendre leur farine en circuits-courts. Affaire à suivre donc…