Pourquoi un tel panneau ?

La haie est un élément assez rare dans notre paysage Hesbignon. Pourtant, elle est très utile ! D’une part, elle fournit le gîte et le couvert à la nature sauvage, et d’autre part elle peut être très bénéfique aux agriculteurs puisqu’elle rend toute une série de services « naturels » qui renforcent le bon fonctionnement de l’agrosystème.

Nos agriculteurs sont sensibles à l’érosion de la biodiversité et mettent en place des aménagements favorables à la nature. Malheureusement, les citoyens n’en ont pas toujours conscience et ont parfois une mauvaise image de l’agriculture. Ce panneau veut donc également montrer aux citoyens que les agriculteurs s’impliquent aussi dans la lutte contre le changement climatique et la perte de biodiversité.

Les rôles agronomiques d’une haie diversifiée

Une protection contre le vent et la pollution

Le vent, souvent très puissant dans nos campagnes, accélère l’évaporation de l’eau présente dans le sol. Une haie conduite en brise vent permet réduire cet effet asséchant en ralentissant la force du vent. Des études montrent que cet effet s’étend jusqu’à 20 fois la hauteur de la haie !

La haie évite la verse des céréales et la chute des fruits dans les vergers. Globalement, les rendements en grandes cultures sont améliorés de 5 à 30 % ; le rendement des vergers en régions exposées peut être doublé !

En isolant la culture de la route, la haie joue un rôle d’écran protecteur contre les particules fines des gaz d’échappement. De la même manière, les haies permettent de se protéger des produits phytosanitaires lors des pulvérisations.

Un abri pour les auxiliaires des cultures

En offrant un habitat et en reliant les zones où les espèces trouvent refuge, la haie contribue à sauvegarder et développer la vie sauvage.

La haie favorise l’activité des pollinisateurs. Ceux-ci, en fréquentant les cultures avoisinantes, augmentent les rendements des légumineuses, du colza, du tournesol ou du soja.

Les haies regorgent d’auxiliaires des cultures : coccinelles, syrphes, punaises, araignées, carabes… qui se nourrissent de nombreux ravageurs tels que les pucerons.

En attirant des oiseaux comme le Faucon crécerelle et la Chouette chevêche, les haies participeront aussi à lutter contre les campagnols. Elle permet aussi d’aider les espèces menacées en Hesbaye, telles que la perdrix grise ou l’Alouette des champs.

Une assurance de la structure et de la qualité du sol

Une haie de feuillus fertilise le sol jusqu’à 50 m autour de son pied. D’une part, ses racines puisent les éléments minéraux du sol et les restituent à la surface, principalement par ses feuilles. D’autre part, la décomposition conduit à un enrichissement de la terre en matières organiques et stimule la vie dans le sol.

Plantées stratégiquement, les haies ralentissent le flux des eaux de ruissellement et peuvent donc prévenir les coulées de boues causées par l’action érosive de l’eau. Plantées densément, les haies peuvent aussi jouer le rôle de barrage filtrant, ce qui permet de garder les terres superficielles très riches en matières organiques dans les champs, plutôt que de les voir s’écouler dans les fossés ou les égouts.

Une source d’énergie et d’engrais

La haie champêtre, gérée de manière particulière peut servir à fournir du bois de chauffage, par exemple sous forme de bois déchiqueté pour chaudière à plaquettes. Le broyage des branches issues de l’entretien peut également servir à produire du bois raméal fragmenté (BRF). Ce broyat est très intéressant en agriculture car il permet de restructurer, fertiliser, et augmenter la vie du sol.

Un moyen de lutte contre le changement climatique

Les haies en grandissant, absorbent le carbone de l’air et le stockent dans leur bois et leurs racines, participant activement à la lutte contre le changement climatique. Planter 1 km de haies stocke de 550 à 900 tonnes d’équivalent carbone sur un siècle. C’est à peu près ce que nous émettons en Belgique par habitant sur le même laps de temps.

Ce panneau est un véritable outil de sensibilisation sur les rôles des haies et sur l’importance d’en replanter à travers notre territoire.

Pour aller plus loin…

Envie d’en savoir plus sur la plantation de haies ?